Sherpa

Logo Sherpa

 

 

La promesse de Sherpa est grande, ils se placent en pur conseil du consommateur et personnalise l'offre aux datas recueillies grâce à la saisie de l'internaute et à la capture de ses contrats d'assurance initiaux.
Ils construisent un contrat sur-mesure avec un package de garanties propres à chaque client.
Enfin, Sherpa ne prend pas de commissions mais facture directement le client en fonction du nombre de risques couverts.
Nous sommes impatients de voir le contenu exact de l'offre, cela peut vraiment être une rupture dans l'approche globale du client. Lancement de l'offre fin 2017.

Pays : UK
Année de création : 2016
Site Web : https://www.justsherpa.com
Levées de fond connues : 

- Mai 2017: $2,3M

 

Business Model : Assurance
Innovations : Machine Learning / Deep Learning, Plate-forme Digitale
Type(s) de risque : Assurance Dommages, Assurances de Personnes

Cible(s) :  Particuliers

Produits

La promesse annoncée est un seul contrat qui couvre la totalité des risques d’un assuré.

 

Offres de Services

La valeur ajoutée pour le client est clairement la simplicité de n’avoir plus qu’un seul interlocuteur mais surtout la capacité de bénéficier d’un outil permettant des conseils sur une adéquation entre ses risques et sa couverture globale d’assurance.
La qualité de service tiendra donc à l’algorithme mis en place par Sherpa pour déterminer cette adéquation.

 

Distribution

 

Peu d’informations sur le sujet, vraisemblablement en pur direct.
Mais au vue du concept, on peut imaginer des partenariats nouveaux ?

 

Business Model

Le business model serait assez nouveau, basé sur un abonnement auprès du client et non des commissions versées par les compagnies. Sherpa est donc une des rares Insurtech à remettre en cause le modèle classique du secteur de l’assurance.
Ils travaillent pour le risque pur avec Gen Ré et sans doute d’autres réassureurs.

 

 

Conclusions

L’offre de services et la réception des clients sera très intéressant à suivre. Sur le papier, l’idée est vraiment séduisante mais nous pouvons se demander comment l’algorithme fonctionnera pour déterminer les risques. Une des clés sera de trouver le bon équilibre entre les risques réels (statistique ou apprentissage) et le risque perçu par le client.
En effet, au delà de l’importance récurrente du prix, les clients cherchent à être rassurés de leurs couvertures et on bascule donc parfois sur de la perception de risque et non des risques réels.

 

Quelques liens

DigitalInsuranceAgenda
Techcrunch
The Memo